Prolongez l’été avec une pompe à chaleur de piscine

Prolongez l’été avec une pompe à chaleur de piscine

Les vacances terminées, qui n’a pas envie de prolonger l’été en continuant à s’offrir des baignades dans sa piscine ? Or, même avec des températures estivales en journée, arrivé le mois de septembre, les nuits plus fraîches font irrémédiablement baisser le nombre de degrés de l’eau de votre piscine. Seule solution afin de s’éviter des baignades trop frisquettes : l’installation d’une pompe à chaleur. Mais attention, pour bien la choisir et obtenir un résultat optimal, vous devrez tenir compte de plusieurs paramètres.

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur de piscine

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur de piscine est relativement simple. Il consiste à aspirer l’air pour le rejeter dans l’eau. Dans le détail, les calories absorbées dans l’air, au contact d’un liquide froid, se transforment en gaz. Compressé, le fluide augmente considérablement en température. Il se condense alors et transfère sa chaleur au contact du circuit d’eau.

Une pompe à chaleur s’installe à l’extérieur, dans le circuit de filtration, entre le filtre et un éventuel système de traitement de l’eau. Bien utilisée, une pompe à chaleur augmente la température de l’eau de votre piscine de 5°. A condition de couvrir sa piscine le soir afin de ne pas perdre les degrés gagnés en journée, sachant que la PAC ne fonctionne que lorsque la filtration est en marche.

Bien choisir sa pompe à chaleur en étudiant plusieurs paramètres

Vous vous en doutez, il n’existe pas qu’un seul type de pompe à chaleur, et les prix sont variés. Par conséquent, toutes n’ont pas la même efficacité. Surtout, toutes ne sont pas adaptées à n’importe quelle piscine. Attention donc, à bien la choisir, afin d’obtenir le meilleur rendement possible, au moindre coût. Car ne l’oublions pas : une pompe à chaleur consomme de l’électricité.

Le choix de votre pompe à chaleur va notamment dépendre de la taille du bassin de votre piscine. Si vous la choisissez pour un bassin plus grand que le vôtre, la température de l’eau va rapidement monter… mais la consommation en électricité sera trop élevée. Si, à l’inverse, vous choisissez une pompe à chaleur de puissance trop faible pour votre piscine, alors la température de l’eau montera trop lentement… L’équipement sera par conséquent inefficace et très énergivore.

Idéalement, une pompe à chaleur doit faire monter la température de l’eau de 5°. Pour ce faire, deux paramètres principaux sont à prendre en compte.

La puissance de la pompe à chaleur, selon votre région

Qu’elle soit installée à Lille ou à Perpignan, votre piscine ne reçoit pas le même ensoleillement, à l’année. En toute logique, donc, pour que l’eau reste à une température convenable, une piscine dans le Nord de la France nécessite une pompe à chaleur d’une puissance plus élevée que celle située dans un département situé à la frontière avec l’Espagne.
Une fois la situation géographique prise en compte, reste à la rapporter à la taille du bassin de votre piscine. Un savant calcul qu’il ne vous sera pas utile de faire puisque la plupart des fournisseurs disposent d’un tableau récapitulatif préconisant la puissance adaptée à votre région, selon le volume d’eau.

Bref, pour résumer, sachez par exemple qu’une piscine hors sol de 30 m3 à Perpignan, à l’abri du vent, demandera une puissance de 6 kW alors qu’elle nécessitera un modèle de 9 kW à Lille ou en montagne.

Également, une piscine hors-sol nécessite une pompe à chaleur plus puissante qu’une piscine enterrée, du fait d’une eau qui se refroidit plus vite. Et une piscine utilisée sans discontinuer du printemps à l’automne a besoin d’une pompe à chaleur sous-dimensionnée, comparée à celle d’une résidence secondaire.

Une formule de calcul existe, afin de se rapprocher au mieux du kW adapté :

  • Pour une piscine avec abri : L x l x 0,27
  • Pour une piscine non couverte : L x l x 0,4

Étudier le coefficient de performance de la pompe à chaleur

Pour déterminer quelle pompe à chaleur est la plus efficace sans être trop énergivore, il faut aussi calculer le coefficient de performance. C’est-à-dire le rapport entre la puissance consommée et la puissance délivrée, pour une température généralement située autour de 15°. Et par principe, en toute logique, le COP est d’autant meilleur que la différence entre la température de l’air et de l’eau est faible.

À choisir entre deux pompes à chaleur de même puissance, vous opterez donc pour celle qui possède le meilleur COP.

Chez Aquapolis, nous disposons d’un grand nombre de pompes à chaleur. Notre coup de cœur : la pompe à chaleur AQUAPAC, disponible en plusieurs puissances.

Les autres caractéristiques de la pompe à chaleur

Une pompe à chaleur est un équipement relativement bruyant. Reportez-vous donc à la notice où il sera indiqué le nombre de décibels (dB) en fonction de la distance… afin que son utilisation ne rende pas les baignades désagréables… ou incommode les voisins. Sachez également qu’une pompe à chaleur verticale est moins bruyante mais plus volumineuse et plus chère qu’une horizontale. Pour info, un réfrigérateur produit 40 dB, une circulation normale, 80 dB…

Vérifiez également le débit de l’eau requis pour l’utilisation de la pompe à chaleur, et comparez-le à celui de votre système de filtration. En adéquation, il vous garantira une utilisation optimale de votre pompe à chaleur. Mais si le débit de l’eau est trop fort, un kit by-pass peut être installé afin d’en dériver une partie. Son installation rend également la mise en hivernage plus pratique.

Enfin, l’échangeur et le compresseur jouent également un rôle dans l’efficacité d’une pompe à chaleur. Pour un traitement de l’eau par électrolyse, vous privilégierez un échangeur en titane, plus robuste, plutôt qu’en inox. Quant au compresseur, évitez de le prendre à piston et choisissez le rotatif, ou mieux encore, le Scroll. Idem pour l’habillage de la PAC. La tôle aura plus tendance à rouiller, au fil des saisons, que l’ABS.

Une pompe à chaleur a toutefois des limites. En dessous d’une certaine température, 5° en général (*), elle ne peut plus extraire une quantité suffisante de calories dans l’air pour réchauffer l’eau de votre piscine. Mais généralement, à cette époque, votre piscine a été mise en hivernage

En attendant, profitez-bien des dernières semaines de l’été dans votre piscine, grâce à une pompe à chaleur adaptée !

 

(*) Certains modèles de PAC toutes saisons fonctionnent jusqu’à -7°.

Retrouvez-nous en magasin

Perpignan Nord Km3 route de Narbonne 66380 Pia Tél. : 04 68 52 04 96 Pyrénées-Orientales (66)
Perpignan Sud 1251 avenue d'Espagne 66000 Perpignan Tél. : 04 48 07 04 91 Pyrénées-Orientales (66)
Carte des magasins Aquapolis
Béziers D 609 - ZAE de Cantegals 34440 Colombiers Tél. : 04 67 32 93 64 Hérault (34)
Châteauroux Allée du Craquelin 36330 Le Poinconnet Tél. : 02 54 22 47 10 Indre (36)