Comment mettre sa piscine en hivernage

Comment mettre sa piscine en hivernage

Vous êtes l’heureux propriétaire d’une belle piscine monocoque polyester, mais vous ne savez pas quoi faire à l’approche de l’hiver ? Faut-il vider l’eau du bassin ou pas ? Que faire du système de filtration ? Faut-il continuer à entretenir le bassin ? Comment préserver l’eau de piscine durant l’hiver ? Autant de questions légitimes auxquelles la mise en hivernage piscine apporte des solutions adaptées.

Que signifie hiverner et quel est l’intérêt de l’hivernage?

Il n’est pas rare que les nouveaux propriétaires de piscine soient tentés de vider entièrement leur bassin à l’approche de l’hiver. Surtout, n’en faites rien ! Il est impératif que votre bassin reste en eau durant tout l’hiver sans quoi il pourrait s’abîmer voire se briser sous l’effet du gel. Toutefois, vous pouvez vider votre bassin pendant une courte période pour d’éventuelles réparations importantes, mais ce délai doit rester très court.

IMPORTANT : avant toute vidange d’une piscine monocoque polyester, contrôler à l’aide des regards de visite s’il y a la présence d’eau sous le bassin. Dans ce cas, il est impératif de faire appel à un professionnel pour vidanger sous la piscine avant toute autre opération, sans quoi vous risquez de mettre en péril votre installation.

Garder votre bassin en eau durant l’hiver vous permettra à la fois de conserver la qualité de votre eau, mais également de préserver votre piscine d’éventuels dommages. On parle alors d’hivernage. Pour ce faire, l’élément déterminant est la température de l’eau de votre bassin. Il existe donc deux techniques d’hivernage : l’hivernage passif et l’hivernage actif.

Quand procéder à la mise en hivernage piscine ?

En ce qui concerne le bon moment pour commencer l’hivernage, vous devez vous assurer que la température de l’eau de votre piscine est stabilisée en dessous de la barre des 12 °C. En effet, cette température représente le seuil à partir duquel les bactéries, les algues et autres micro-organismes ne peuvent plus proliférer dans votre piscine. Mettre votre bassin en hivernage trop tôt aura pour conséquence le développement de ces éléments nuisibles après sa remise en service.

L’hivernage passif (ou hivernage complet)

L’hivernage passif ou hivernage total consiste à arrêter complètement de faire fonctionner la piscine et ses équipements. Cette technique est surtout adaptée pour les régions très froides à cause des risques importants de gel.

Les deux principaux avantages de l’hivernage passif sont : pas de consommation d’énergie et un entretien minimum durant tout l’hiver. Toutefois, l’hivernage passif prend du temps à mettre en place complètement, tout comme la remise en service est plus longue et coûteuse. Enfin, il est moins esthétique, car il nécessite l’installation d’une bâche sur la piscine (ou une couverture a barres) si vous n’avez pas de volet roulant.

Pour réaliser l’hivernage passif, voici les différentes étapes à suivre :

  • Bien nettoyer la piscine : si un robot nettoyeur vous facilitera grandement la tâche il n’exclut pas l’huile de coude pour un hivernage optimal
  • Détruire les micro-organismes déjà présents dans l’eau avec un traitement chlore choc
  • Procéder à l’équilibrage du PH de l’eau qui sera amené à 7,2.
  • Nettoyer votre filtre à sable avec un produit nettoyeur de filtre comme NETAFILTER et le débarrasser de tout dépôt calcaire ;
  • Baisser le niveau de l’eau à 10 cm en dessous des buses de refoulement ;
  • Nettoyer le système de filtration ;
  • Vidanger complètement les tuyaux puis arrêter le système de filtration et tout autre appareillage tels que pompe à chaleur, régulateur de pH et appareil à sel, coffrets électriques etc …)
  • Installer des bouchons d’hivernage sur les buses de refoulement et toutes les prises pour éviter que l’eau retourne dans la tuyauterie quand vous remettrez à niveau l’eau de la piscine;
  • Visser un gizzmo dans chacun des skimmers afin d’éviter leur éclatement en cas de fort gel
  • Remplir à nouveau la piscine jusqu’au 3/4 des skimmers
  • Verser un bon produit d’hivernage dans l’eau selon les quantités indiquées sur la bouteille en fonction du volume de votre bassin
  • Installer une ligne de flotteurs sur la diagonale pour limiter les dégâts en cas de formation de glace ;
  • Retirer les autres équipements (plongeoir, échelles, etc.) ;
  • Couvrir la piscine avec une bâche d’hiver, une couverture à barres ou un volet roulant pour la sécuriser et la protéger des impuretés. Vous pouvez également laisser non couvert, mais cela vous obligerait à poursuivre l’entretien durant tout l’hiver (et attention à la sécurité !)
  • Surveiller régulièrement le niveau d’eau afin que votre bassin n’en manque jamais

L’hivernage actif (ou semi-hivernage)

Lorsque vous habitez une région où il fait moins froid, vous pouvez envisager l’hivernage actif. Il consiste à poursuivre le fonctionnement de votre piscine, mais au ralenti. Concrètement, cela signifie que vous continuez la filtration de l’eau de votre piscine, mais à un rythme moins soutenu, selon le temps qu’il fait. Cette opération dure environ deux heures par jour et se fait à l’aide d’un coffret spécial dit « hors gel » qui déclenche la filtration de l’eau dès que le seuil de température défini est atteint.

Ce type d’hivernage offre plusieurs avantages : cette technique est très simple à mettre en œuvre, la remise en service de votre piscine est plus rapide, la qualité de votre eau est préservée. Cependant, l’hivernage actif nécessite que le bassin soit nettoyé régulièrement. De plus vous continuez à consommer de l’énergie même en hiver  et vous devez surveiller l’éventuelle formation de gel.

Pour mettre votre piscine en hivernage actif, voici les étapes à observer :

  • Acheter un bon produit d’hivernage puis verser dans l’eau du bassin dès l’arrivée de l’hiver en suivant les recommandations sur la bouteille. Vous pourrez renouveler cette opération à quelques reprises au cours de la période d’hivernage.
  • Vérifier périodiquement le niveau du pH de l’eau (à stabiliser à 7,2), le panier des skimmers, etc.
  • Pour prévenir le gel, vous pouvez par exemple faire tourner la pompe manuellement. Cela permettra de créer un mouvement d’eau, ce qui aura pour effet d’empêcher la formation de gel. Toutefois un coffret hors-gel est davantage recommandé pour palier aux oublis.
  • Nous vous recommandons de déployer une bâche d’hiver, une couverture à barres ou simplement votre volet roulant pour préserver l’eau de piscine des impuretés, mais ce n’est pas obligatoire.
  • Surveiller régulièrement le niveau d’eau afin que votre bassin n’en manque jamais (niveau 3/4 du skimmer)

Mise en hivernage piscine coque : les bons gestes à adopter

A l’arrivée de l’hiver, surtout ne vous précipitez pas !

Voici nos recommandations pour préserver votre piscine pendant l’hiver :

  • Ne pas oublier de mettre votre piscine en hivernage ;
  • Ne pas vider complètement votre bassin ;
  • Ne pas oublier de vérifier qu’il n’y ait pas d’eau sous la piscine avant de la vider, même partiellement pour avoir accès aux buses de refoulement ;
  • Ne pas hiverner votre piscine trop tôt (l’eau doit être < 12°C) ;
  • Ne pas oublier de retirer la couverture à bulle sur la piscine (elle réchauffe l’eau ce qu’on veut surtout éviter !)
  • Bien nettoyer votre piscine avant de commencer l’hivernage ;
  • Ne pas oublier de remplir votre bassin à hauteur 3/4 skimmer (risque de déformation ou de remontée de la coque si elle reste partiellement remplie) et vérifier régulièrement le niveau d’eau
  • Ne pas oublier de mettre le produit d’hivernage ;
  • Ne pas oublier les gizzmos dans les skimmers ;
  • Ne pas oublier de vidanger tout le circuit de filtration
  • Ne pas remettre votre piscine en service trop tardivement (remise en service dès que l’eau dépasse 12°C de manière constante)

Maintenant, vous savez tout ou presque sur l’hivernage, ainsi que les règles fondamentales pour préserver votre eau de piscine en bon état et en profiter le plus longtemps possible !