Comment préserver l’équilibre de l’eau d’une piscine

Comment préserver l’équilibre de l’eau d’une piscine

Trois petites fioles que l’on plonge dans la piscine. Quelques gouttes que l’on ajoute ou des bandelettes que l’on trempe… dans l’espoir de voir apparaître la bonne couleur. Tout propriétaire de piscine ne connaît que trop bien ce geste ! Préserver l’équilibre de l’eau s’avère en effet indispensable pour profiter pleinement de sa piscine. Or, cet exercice, qui dépend de la mise en osmose de trois paramètres, peut s’avérer parfois difficile à maintenir. Quelques règles simples, si elles sont régulièrement respectées, y contribueront grandement.

L’équilibre de l’eau d’une piscine soumis à des agressions extérieures

Déchets organiques, crème solaire, impuretés et saletés amenées par le vent, soleil mais aussi chaleur sont autant de facteurs qui contribuent à un déséquilibre de l’eau de votre piscine. Bien sûr, le système de filtration, les produits désinfectants et le passage du robot contribuent grandement à ce que votre bassin reste cristallin. Mais cela n’est pas toujours suffisant. Et vous serez parfois amené à agir également directement sur les 3 paramètres – pH, TAC et TH – pour préserver l’équilibre de l’eau de votre piscine.

Avant de rappeler les bons gestes à adopter, il peut être utile de comprendre la façon dont l’équilibre de l’eau de votre piscine est atteint, et l’incidence que chacun des trois paramètres – pH, alcalinité et dureté – a dessus.

Tous les produits pour mesurer l’équilibre de l’eau de piscine

Le pH, révélateur de l’équilibre de l’eau d’une piscine

Le pH. Autrement appelé potentiel hydrogène, il mesure, sur une échelle allant de 0 à 14, la concentration de l’eau en ions hydrogènes.

De 0 à 6, l’eau est dite « acide ». Corrosive pour les matériaux, la peau et les yeux.

À 7, l’eau est « neutre ». Pour repère, les larmes ont un pH à 7.4. À ce niveau, l’eau est cristalline.

De 8 à 14, on la qualifie de « basique ». Les produits de traitement de l’eau comme le chlore deviennent alors trop peu actifs pour assurer une eau claire et saine.

De plus, le type de revêtement de piscine va déterminer, avec précision, le pH idéal.

Liners, bassins polyester et carrelage : entre 7.2 et 7.4

Enduits silico-marbreux : 7.6

Piscines avec finition gelcoat : ?

Plusieurs paramètres peuvent faire varier le pH et menacer l’équilibre de l’eau de votre piscine : le taux de bicarbonate et de carbonate, ainsi que la quantité de sels de calcium et de magnésium. Pour le maintenir au niveau idéal, il faut parfois ajouter des produits correcteurs de pH.

Le TAC, rôle tampon dans l’équilibre de l’eau d’une piscine

Le TAC, titre alcalimétrique complet, ou alcalinité. Il indique le taux de bicarbonate et de carbonate dans l’eau de votre piscine. Il joue un rôle « tampon » dans l’équilibre de l’eau. Le TAC idéal permettant de le maintenir se situe entre 10° et 15°. Mal dosé, il sera responsable de grandes variations du pH. Il est donc important de veiller à son maintien.

Pour augmenter le taux de 1°f, ajoutez 170 g de correcteur d’alcalinité pour 10 m3 d’eau.

Le TH, à maîtriser pour favoriser l’équilibre de l’eau d’une piscine

Le TH, titre hydrométrique. Il mesure la « dureté » de l’eau, c’est-à-dire la teneur globale en ions calcium et magnésium, que l’on appelle communément calcaire.

Idéalement, le TH doit se trouver entre 8° et 20° (1° correspondant à 10mg/l ou 10 ppm).

Très difficile à faire changer, il faut composer avec. On peut toutefois légèrement l’ajuster afin de favoriser l’équilibre de l’eau de sa piscine. Car un taux de calcaire trop élevé, outre le dépôt qu’il provoque sur les parois du bassin et le mécanisme de filtration, empêche un bon équilibre du pH.

Pour y remédier, on peut intervenir sur la quantité de gaz carbonique dans l’eau, en effectuant des gestes simples.

Tout d’abord, sachez que plus une eau est agitée, plus elle perd du gaz carbonique. Un peu comme une bouteille d’eau gazeuse que l’on secouerait… Il faut donc limiter l’usage de jets d’eau ou de cascades, certes décoratives mais qui ne favorisent pas le maintien de l’équilibre de l’eau. Ne pas abuser non plus des mécanismes de nage à contre-courant. Et veiller à ce que le refoulement ne soit pas réglé trop haut, ce qui provoquerait des remous inutiles.

Enfin, une température de l’eau trop élevée favorise l’évaporation du gaz carbonique. En cas de fortes chaleurs, n’hésitez pas à ajouter de l’eau fraîche. Et de manière générale, à en ajouter régulièrement.

Posséder un appareil ou des produits de mesure de l’équilibre de l’eau et en vérifier les taux régulièrement vous permettra de préserver une eau cristalline. Sachant qu’il convient, pour ne pas finir avec une eau trop chargée en produits correcteurs, de renouveler 30 à 50% de la quantité, chaque année.

Retrouvez-nous en magasin

Perpignan Nord Km3 route de Narbonne 66380 Pia Tél. : 04 68 52 04 96 Pyrénées-Orientales (66)
Perpignan Sud 1251 avenue d'Espagne 66000 Perpignan Tél. : 04 48 07 04 91 Pyrénées-Orientales (66)
Carte des magasins Aquapolis
Béziers D 609 - ZAE de Cantegals 34440 Colombiers Tél. : 04 67 32 93 64 Hérault (34)
Châteauroux Allée du Craquelin 36330 Le Poinconnet Tél. : 02 54 22 47 10 Indre (36)