Comment fonctionne une piscine naturelle ?

Comment fonctionne une piscine naturelle ?

Il existe plusieurs manières de traiter l’eau de votre piscine : au chlore, au brome, au sel… ou laisser faire la nature. De plus en plus en vogue car totalement écologique, la piscine naturelle fonctionne selon une technique naturelle d’épuration de l’eau appelée lagunage.
Comment cela fonctionne-t-il ? Explications.

Comment construit-on une piscine naturelle ?

Première des choses à savoir, construire une piscine naturelle suppose d’avoir un vaste terrain à disposition. En effet, à titre d’exemple, pour 20 m2 de bassin de baignade, il faut réaliser un aménagement de… près de 100 m2. Vous allez vite comprendre pourquoi.

Pour qu’une piscine naturelle fonctionne, la construction de 3 bassins distincts est nécessaire : un pour la baignade, un pour l’épuration de l’eau (lagunage), un autre pour la régénération de l’eau. Ces trois zones peuvent être contigües ou non mais dans un cas comme dans l’eau, elles devront être reliée par une pompe qui permettra la circulation entre les 3 bassins.

De quoi est composé le bassin de lagunage d’une piscine naturelle ?

Le bassin de lagunage d’une piscine naturelle a pour fonction de filtrer l’eau pour la purifier. Pour cela, il faut créer un écosystème, constitué de plantes et d’organismes vivants qui aura pour allure un petit point d’eau naturel.

Avec quels types de plantes ?

  • De la végétation oxygénante comme les nénuphars dont les feuilles, qui reposent sur l’eau, permet l’apparition de zooplancton et d’une petite faune aquatique comme les tritons, crevettes et grenouilles. L’hippuris et l’élodée sont aussi très efficaces.
  • Des plantes épuratrices qui filtrent l’eau en fixant les nitrates et les phosphates comme la jacinthe d’eau ou l’alisma, la menthe aquatique.
  • Des plantes qui favorisent la régénérescence naturelle de l’eau comme le jonc ou la laiche.

Nénuphars dans piscine naturelle

Afin de favoriser la circulation de l’eau et éviter son eutrophisation, il est conseillé de mettre en place une cascade, des brasseurs d’eau ou des aérateurs.

Pour résumé, le bassin de lagunage d’une piscine naturelle s’apparente à un étang.

Sachez toutefois qu’une fois votre bassin de lagunage créé, le processus demandera plusieurs semaines, voire mois avant d’atteindre l’équilibre nécessaire à une bonne qualité de baignade, dans une eau dépourvue d’algues.

Quel revêtement pour le bassin d’une piscine naturelle ?

Le bassin de baignade d’une piscine naturelle peut être celui d’une piscine traditionnelle mais pour des raisons écologiques, on privilégiera une structure en béton, recouverte de pierres ou de carrelage. La peinture est déconseillée car elle nécessite d’être refaite régulièrement, ce qui suppose de vider le bassin… et donc d’avoir à recréer un écosystème.
Autre revêtement de plus en plus utilisée pour une piscine naturelle : l’EPDM (membrane en éthylène propylène diène monomère). Souple, elle s’adaptera à toute forme de bassin.

Les avantages et désavantages d’une piscine naturelle

Qui dit piscine naturelle, dit produits naturels et écologiques. Par conséquent, aucun risque d’irritation pour la peau ou les voies respiratoires comme le chlore par exemple.

Autre avantage important, une piscine naturelle, une fois l’équilibre biologique atteint, ne demande aucun entretien ou presque. L’eau s’autorégule naturellement grâce à la biocénose. Ce qui, naturellement, veut dire pratiquement aucun coût d’entretien. Pour vous assurer une eau limpide, il vous suffira juste de frotter les parois et le fond, une fois par semaine, afin d’éviter l’apparition d’algues qui, en plus d’être inesthétiques, favorisent l’apparition des moustiques.

Le désavantage d’une piscine naturelle… est son coût. Bien plus élevé à la construction qu’une piscine traditionnelle. Sachez également que l’eau d’une piscine naturelle est rarement limpide comme de l’eau de roche. Même si cela ne la rend absolument pas impropre à la baignade, certaines personnes peuvent être visuellement incommodés.

Piscine naturelle eau verte

Les précautions à prendre avant de se baigner dans une piscine naturelle

Comme tout écosystème, une piscine naturelle craint les produits chimiques. Les crèmes solaires sont donc fortement déconseillées avant toute baignade, au risque de polluer le bassin de lagunage. Veillez également à ce que la température de l’eau ne dépasse pas 25°. Dans les régions chaudes, il est par conséquent vivement conseillé d’équiper votre piscine naturelle d’une pompe à chaleur réversible. Certes moins écologique, mais cela constitue le seul moyen d’éviter que l’eau du bassin ne tourne, en plein été.

Entièrement écologique, sans entretien ou presque, une piscine naturelle est dans l’ère du temps !

Retrouvez-nous en magasin

Perpignan Nord Km3 route de Narbonne 66380 Pia Tél. : 04 68 52 04 96 Pyrénées-Orientales (66)
Perpignan Sud 1251 avenue d'Espagne 66000 Perpignan Tél. : 04 48 07 04 91 Pyrénées-Orientales (66)
Carte des magasins Aquapolis
Béziers D 609 - ZAE de Cantegals 34440 Colombiers Tél. : 04 67 32 93 64 Hérault (34)
Châteauroux Allée du Craquelin 36330 Le Poinconnet Tél. : 02 54 22 47 10 Indre (36)